22 mai 2017

Mardi 30 mai, XtetX #21 [inadapté] : Yu Nini / Vierge noire / XtetX Ensemble / Les Désincarnés



Mardi 20 mai
XtetX #21 [inadapté]
YU Nini / Vierge noire / XtetX Ensemble / Les Désincarnés
Musiques improvisées et expérimentations sonores.

Prix : participation libre

Ouverture des portes à 19h30
Début du concert à 20h00

Programme :

- YU Nini : 


artiste contemporaine, réalisatrice et performeuse taiwanaise, née en 1980. Elle vit actuellement à Paris.
Elle réalise d’abord une série de performances à Taiwan, puis décide de venir en France pour continuer ses recherches en art contemporain, en créant des vidéos et des performances traitant du corps et des violences de la société. Elle mobilise des formes qui posent des questions sur les limites, les règles sociales et la relation aux autres, en particulier en live, où elle implique fortement le public.

Pour cette soirée, elle va réaliser une performance sur la répétition et l’enfermement, elle essaiera de se construire une retraite, un endroit où se protéger des déformations du quotidien. Elle sera accompagnée en musique et en direct par Nicolas Clair.


- XtetX Ensemble :


Le XtetX est un collectif d’improvisation libre rassemblant des musiciens imprégnés de différentes traditions musicales (ambient, drone, free jazz, musiques contemporaines, électroniques, hip-hop, noise, rock, …) ayant en commun le désir d’explorer de nouvelles possibilités sonores. Cette volonté d’expérimenter ne se limite pas à la recherche de juxtapositions et mariages improbables, elle vise également la création de matières, des plus absconses aux plus sensuelles, et à la construction d’éphémères structures, des plus minimales aux plus chaotiques.
Elle s’appuie évidemment sur l’expérience des participants (notamment au sein de formations réduites préexistant au XtetX ou rendues possibles par lui : les « formations satellites« ), mais encourage également la remise en question des habitudes et automatismes de chacun lors des improvisations en grand nombre sous le nom de XtetX Ensemble.
Ce travail, reposant avant tout sur l’écoute mutuelle et la discussion, peut également être favorisé par divers dispositifs de jeu (par exemple l’utilisation de contraintes aléatoires), et est ponctuellement prolongé par l’invitation de musiciens extérieurs au collectif.


- Vierge noir e = 


+ LÉO DUPLEIX OBJETS APPRIVOISÉS VIBRANT + ANNA GAÏOTTI VOIX CLOCHES CLAQUETTES CORPS + SIGOLÈNE VALAX PERSEPHONE
LES ONDES, LES CHUINTEMENTS, LES IRRITATIONS ET LES PETITS CRIS DES CHOSES SE CONSTELLENT, LA VIERGE NOIR E CONSOMME ET CONSUME L'ESPACE DE JEU,
D'UNE GUEULE QUI FRICTIONNE LES ACOUSTIQUES ET LES AMPLIFICATIONS.
http://www.leodupleix.com/Projects/vierge-noir-e

- Les Désincarnés : performance théâtral

Lundi 29 mai Le Non_Jazz : MSHR M. Eilbacher / D. Moore Aqua Dentata Bałwan




Lundi 29 mai
Le Non_Jazz
MSHR / MAX EILBACHER — DUNCAN MOORE / AQUA DENTATA / BAŁWAN / 

19: Ouverture des portes
19:30 1er live
22:30 =fin lives

P.A.F. libre
+ idoine



MSHR /us portland, or

We build and explore systems to reveal pathways toward ecstatic sensory experience.
We work at the intersection of digital sculpture, analog circuitry and ceremonial performance.
Our physical projects revolve around analog light-audio feedback systems built from macro-arrangements of our sculptural synthesizers.
On the virtual side, we weave computer generated portraits of inter-dimensional entities and psychedelic realms.

Issu du collectif Oregon Painting Society en 2011, MSHR est un "projet sensoriel", composé de Brenna Murphy & Brad Cooper,
Improvisant avec des instruments électroniques maison, créant des dispositifs spatialisés & immersifs, installations et performances - parfois - interactives.

"Pour ses travaux solo, Brenna Murphy utilise la vidéo, l'image générée par ordinateur et le collage sonore pour élaborer des « cyber-tapisseries »
connectées à des interfaces réseau. Birch Cooper produit une musique expérimentale synthétique en utilisant des technologies bio-électroniques
qu'il conçoit lui-même."
(Les Presses du Réel)

Invités du Festival EXIT à Créteil en 2014, avec leur installayion "Ceremonial Chamber",sur le site d'Arte on pouvait lire à leur propos :
"Le duo américain formé par Brenna Murphy et Birch Cooper s'est donné un nom plastique qui sent bon les champignons : MSHR.
Un acronyme, à l'image de leur art, qui n'impose rien mais peut tout. Enfants du monde connecté, Brenna et Birch naviguent dans les eaux hybrides de la création
allant de la performance musicale à la sculpture digitale. Ils s'autorisent tous les supports, tous les voyages et souhaitent nous faire monter à bord à leurs côtés.
Pour l'exposition Micro Macro, ils présentent leur installation "Ceremonial Chamber" : un environnement numérique et organique inspiré des crépuscules de bord de mer.
Deux consoles aux motifs fantastiques nous invitent à jouer avec des joysticks qui provoquent sons et lumières.
Autour, coquillages et bois échoués cohabitent avec des formes graphiques modélisées puis imprimées en 3D. MSHR nous montre la voie.
Pour pénétrer dans cette chambre cérémonielle, ils commencent par se déchausser. Face à face, les pieds dans le sable blanc étoilé de LED,
les deux artistes s'effleurent et se touchent. C'est alors que, grâce à des capteurs enfouis sous la plage artificielle, les contacts peau à peau
invoquent une composition musicale singulière…"
(Festival EXIT)

“MSHR’s stage is one giant musical instrument, a sculpture made of mirrors and fluorescent plastic. It’s laser-cut into latices of glyphs connected by wires,
with plates curving into square, kaleidoscope shapes and lasers cutting through the fog.” – Marina Galperina, Animal New York


“At the heart of MSHR is an array of sculptural instruments designed and built by the artists. Light sensors inside 3D printed translucent cases control oscillators
that in turn control the lights to create feedback, resulting in a synaesthetic experience that is kinetic and ritualistic in a way that contemporary noise artists seldom achieve.
MSHR performances stimulate an audiovisual overload, using time, space, light, and bodies in motion as raw materials to occasion a very distinctive sort of transcendence.”  

– Emily Pothast, Decoder 


MAX EILBACHER / DUNCAN MOORE / us baltimore
Quand il ne tient pas la basse chez les troublions math-rockeux de HORSE LORDS, Max Eilbacher fait de l'electronica nourrie au MEGO et au GRM.
Le Non_Jazz l'avait accueilli il y a moins de deux ans et il revient cette fois-ci en compagnie d'un autre artiste sonore originaire de la même ville
pour une performance sans doute désopilante & tendue.


Max Eilbacher and Duncan Moore are Baltimore-based sound and performance artists. Situated somewhere between abstract acoustic-electric composition, butoh and office power point lectures,
their live pieces merge traditions of deep listening avant-garde music with gestural and physical choreography. Moore has recently completed a month-long residency at Otion Front Studio, an avant-garde dance and movement space
in New York City. Eilbacher has completed a residency at the INA-GRM and previously studied computer music with the music supervisor of the Cunningham Dance Company.
The two strive to invoke a unique atmosphere of sonic and physical expression that challenges and expands the definitions and boundaries of both. 


AQUA DENTATA /uk london
Derrière ce nom - le Londonien Eddie Nuttal développant un travail sonore aussi bien avec des dispositifs électroniques
qu'acoustiques, souvent "faits maison".
S'ensuit une série de "tableaux sonores" abstraits, évoluant lentement, calmement et mystérieusement.

The Aqua Dentata back catalogue is a slow growing coral of exceptional beauty. A seemingly restricted palette of (home constructed) synth drones
and unplaceable metal-on-metal skittering
is used to create abstract expressionist work of such depth and subtlety that the hold it commands has an almost occult power

(...)
“No-one in what this blog lovingly refers to as the ‘no-audience underground’ is producing work as consistently brilliant as Eddie Nuttall. The back catalogue of his project Aqua Dentata –
growing with the alien beauty and frustrating slowness of a coral reef – contains not a wasted moment.
His work – quiet, long-form dronetronics with metallic punctuation – is executed with the patience and discipline of a zen monk watching a spider construct a cobweb.” – Radio Free Midwich


Working primarily with electronic and acoustic devices, Nuttall creates a dense tapestry of hypnotic drones and surreal textures, employing a refined and considered approach within a DIY framework.
Café OTO

Nappes forestières polo-nez traitées avec soin par divers logiciels occidentaux modernes, fragments de disques moches et enregistrements en extérieur transformés agrémentant nouvelle prestation de boudin des Carpates


Fly :: CL

15 mai 2017

25 mai : Infuse Présente Ligne avec soundinitiative

Jeudi 25 mai 2017
Infuse présente
Ligne avec soundinitiative

Ouverture à 20h00, musique à 21h00
Entrée 5 euros



Jeudi prochain, nous aurons le plaisir d'accueillir à nouveau soundinitiative, qui présenteront le deuxième volet de Composite, un appel à projets questionnant la relation entre l'enregistré et le live, voir le mélange des deux.
Ce concert sera très éclectique : installation, performance art, quelques oeuvres de musique "normale", une œuvre de musique théâtrale, un échange musical avec 12 homologues numériques, et un dialogue entre un illustrateur et des musiciens.

Si une telle ‘variété’ vous dit, rendez-vous le 25 mai ! 
Au plaisir de vous y retrouver!
Nissim & Masha
 
Programme :

Vertical landscapes, part 2 (installation)

Tape piece, Maya Verlaak & Andy Ingamells

New work, Nissim Schaul

Gr..., Oscar Bianchi

Tape piece, Maya Verlaak & Andy Ingamells

Laughter Studies, Louis d'Heudieres

New York Counterpoint, Steve Reich

Tape piece, Maya Verlaak & Andy Ingamells

New work, Yukao + soundinitiative (vidéo/dessin live)


L'ensemble soundinitiative est soutenu par la DRAC Île de France

5 mai 2017

Du 12 au 14 mai, Streets sans frontières



From May 12 to May 14 2017, our collective will be back in Paris. Street Sans Frontières, an exhibition curated by Martin Vegas, will be attended by authors from 5 continents who showcase what happens in the streets of the world. From amateurs to established artists, these photographers are able to capture stories in different forms and deliver them to us, through the outstanding and inspiring images we are proud to share.​ With the participation of the Paris-based collective Fragment.


Andrea Torrei
Pierre Belhassen
Pier Costantini
Torsten Köster
Jefte Gerevini
Amira Issmail
Ed Robertson
Andrea Dani
Rada Akbar
Gil Barez
Peter Ydeen
Lilyan Aloma
Lorenzo Bocchi
Marco Oprescu
Olimpia Galatolo
Rossella Brunazzi
Kostas Kroustallis
Sabrina Capoferri
Serena Campagnola
Marzia Franceschini
Alessandro Zanoni
Simon Peacock
Sagi Roitfarb
Michele Tusi
Tim Huynh
Antonio Femia
+ Fragment Collective:
Fábio Costa
Jerome Lorieau   
Julien Legrand
Kramer O’Neill
Nicolas Portnoï
Patrick Sagnes
Sébastien Bartoli
Sylvain Biard
Thomy Keat

Featured Photographers:
Gabi Ben Avraham
Gareth Bragdon
Gavin Bragdon
Melissa Breyer
Alex Liverani
Marie Laigneau
Jonathan Higbee
Matjaz Krivic
Edas Wong
Roza Vulf
Lesya Kim
Rudy Boyer
Oleg Tolstoy
Steven Jensen
Mankichi Shinshi
Jeffrey De Keyser
Jasper Tejano
Mariagrazia Beruffi
Rémy Soubanère
Antonio Rochira
Patrick Wendt
Rosario Lo Presti
Julie Higelin
Hans-Jörg Aleff
Elisabetta Riccio
Chris Leskovsek
Ambra Mariani
Antoine Bruneau
Andrea Nuvoloni
Prajwal Bhattarai
Angiolo Manetti
David Gleave
Ilaria Facci
Yun Seok Jun
Roberto De Vincentiis
Biancamaria Monticelli
Aristeidis Apostolopoulos

14 avril 2017

Mardi 18 mars 2017 Infuse Présente A Conspiracy of Cartographers avec Marco Fusi

Mardi 18 mars 2017
Infuse Présente
A Conspiracy of Cartographers avec Marco Fusi

bar et soupe à 20h00, 
musique à 21h00 
Entrée : 5 euros







Athena Corcoran - Tadd - Parla [&] tu - for Viola d'Amore (20’) - 2017 - WP
— 10’ intermission —
Pierluigi Billone - Equilibrio.Cerchio - for Violin (33’) - 2014 - french premiere



Corcoran - Tadd's "Parla [&] tu" explores the conflation of sound in space with the physicality of the instrument through mapping the movement of the performer's body in the performance space. 

"Equilibrio. Cerchio", which receives is French premiere in this program, is a work for solo violin by Pierluigi Billone, composed in 2014. The rituality embedded in the score loosely connects with the choral singing of the traditional tibetan music; the violin takes charge as well of the percussive punctuation of the vocal strophes, echoing the traditional cymbals and drums often used in those rituals.



Marco Fusi is a violinist, violist and composer and a passionate advocate for the music of our time. Among many collaborations with established and emerging composers, he has recently premiered works by Billone, Scelsi, Sciarrino, Eötvös, Cendo, Ferneyhough.
Marco has performed with Pierre Boulez, Lorin Maazel, Alan Gilbert, Beat Furrer, David Robertson, and frequently plays with leading contemporary ensembles including Klangforum Wien, MusikFabrik, Mivos Quartet, Ensemble Linea, Interface (Frankfurt), Phoenix (Basel), Handwerk (Köln).
His complete recording of John Cage’s Freeman Etudes was released by Stradivarius Records for Cage's Centennial celebrations in 2012; it was followed by the complete works for Violin and for Viola by Salvatore Sciarrino (Stradivarius, 2016) and by the monographic cd devoted to Billone, featuring Equilibrio. Cerchio, written for Marco.
Marco also plays viola d'amore, commissioning new pieces and collaborating with composers in order to promote and expand existing repertoire for the instrument.
Marco teaches Contemporary Chamber Music at the Milano conservatory “G. Verdi”.

6 avril 2017

Lundi 10 avril 2017 YJ & JY trio / Kelly J Jones / Emmanuel Allard / Tomoko Sauvage

Lundi 10 avril 2017
Détail présente 
YJ & JY trio / Kelly J Jones / Emmanuel Allard / Tomoko Sauvage




YAN JUN
(Pékin)
Yan Jun, musicien et poète originaire de Pékin est actuellement invité en résidence par le DAAD à Berlin.
Entre musique improvisée, musique expérimentale et field recording, en parallèle à ses concerts en salle, il se produit en appartement (Living Room Tour Project), jouant du lieu et de ce qu'il peut y trouver et pratiquant l'hypnose bruitiste dans tous types de lieux pour un public de quelques personnes. Ses mouvements et autres éléments de performance sont directement amplifiés.
(yanjun.org)

JUN-Y CIAO
(Shangaï)
Jun-Y Ciao, artiste, praticien de la musique et du sound art ainsi que commissaire d'exposition ou organisateur de projets musicaux et artistiques vit et travaille à Shangaï.
Membre du duo de musique free MTDM (avec Tao Yi en 2005), fondateur du Free Music Collective of Shangaï (2010) et participant au collectif d'artistes ZUZHI (2009).
Longtemps éditeur adjoint du magazine Art World et initiateur de la chronique One and Half Tone Music (de 2009 à 2013).
Il fonde en 2015 l'institution artistique indépendante Where is the Zeitgeist? Editing Office.
(www.facebook.com/whereisthezeitgeist)

______________________

KELLY JAYNE JONES
(Manchester)
Artiste sonore pratiquant également la musique improvisée, Kelly Jayne Jones travaille les textures d'une archive sonique personnelle en mutation permanente. Inspirée par l'enregistrement de sons concrets, elle construit des équilibres/déséquilibres compositionnels entre harmonie et dissonance et expérimente une combinatoire des sons.
Ses performances ont été présentées à Colour Out of Space, Tusk, Cafe Oto, Supersonic, ICA Londres et elle a exposé ses travaux pour différents projets à la Tate Modern, au MOMA, à dOCUMENTA 13 tout en publiant vinyls et cassettes en éditions limitées.
http://kellyjaynejones.tumblr.com/
______________________

EMMANUEL ALLARD
(Paris)
Emmanuel Allard (Fabriquedecouleurs) s'attache à une approche sauvage de la synthèse sonore, dessinant crêtes et plaines acoustiques au moyen d'un synthétiseur modulaire Buchla.
Actif depuis 1999, confondateur début 2000 du label List (electronique et musique improvisée), on a pu l'entendre aux Instants Chavirés, au Batofar, dans le cadre de l'exposition Écoute au Centre Pompidou, Présences Électronique à Radio France et internationalement - PEAM (Italie), Provitreff (Zurich), Tonic (New York), Radar (Mexico), Aichi University (Japon).
https://baskaru.bandcamp.com/album/nouvelles-upanishads-du-yoga
http://www.emmanuelallard.xyz/


______________________

TOMOKO SAUVAGE
(Paris)
Tomoko Sauvage, musicienne et artiste japonaise active depuis les années 2000, explore la sculpturalité du son et l'improvisation liée au milieu et à l'environnement. Principalement connue pour une recherche musicale et plastique autour d'une sorte de synthétiseur naturel de son invention, composé de divers fluides, de bols, de céramique, de lumière et jouant d'une amplification sous-marine, les démarches de Sauvage s'attachent aux questions d'alchimie, de méditation et d'équilibre entre aléa et maîtrise. Sous forme de performances, installations et compositions musicales, son travail est régulièrement présenté en Europe, en Asie et en Amérique.
Pour cette soirée, Tomoko laissera de côté ses bols (mais pas complètement !) pour nous présenter autre chose.

o-o-o-o.org

23 mars 2017

Mardi 28 mars à 20h30 Les 3x3 et le Mur du Fond en concert

17 mars 2017

Lundi 20 mars Infuse Présente : Concert Fusion, 20° dans le noir et Alcôme

Lundi 20 mars
Infuse Présente :
Concert Fusion, 20° dans le noir et Alcôme
Ouverture à 19h30, musique à 20h30
Entrée 5 euros

Double programme !!

L'acousmonium Alcôme et l'ensemble 20° dans le noir unissent leurs forces pour un concert de musiques instrumentales, mixtes et acousmatiques.

Programme : 

- Alcôme (20h30)

*François Dumeaux: Fort, Fin, Sec (2016) 12'20
*Maxime Barthélemy: Et tes yeux comme deux capitales (2016) 20'13
*Dieter Kaufmann: Berceuse pour Picoletto (2006) 14'31

- 20° dans le noir (21h45)

*Toshio Hosokawa: Birds Fragments III pour flûte basse (piccolo) et accordéon (1990) 7'30
*Mark André: E2 pour violoncelle et contrebasse (2012-13) 15'
*Peter Ablinger: Book of returns (extraits)
*Chen-Hui Jen: Création--