16 juillet 2014

"MANNAM" exposition du 29 juillet au 8 août



  Pour la quatrième édition de son programme annuel de résidence, l' Espace des Arts Sans Frontières a le plaisir de vous accueillir lors de son exposition MAN NAM.

vernissage mardi 29 juillet 18h - 22h
exposition 30 juillet - 8 aout
ouverte du lundi au samedi 15h - 19h
ENTREE LIBRE

 
"Man Nam", c'est littéralement la "Rencontre", en coréen. Celle de six artistes venus de Corée en résidence, à l'initiation de ce projet, et de trois artistes résidant à Paris,  ayant embrassé la proposition. La présente exposition n'est pas une réunion d'artistes autour d'une thématique commune mais un face à face, un échange. C'est une main tendue ici et là, maintenant.




  Le tango argentin est devenu un vrai phénomène de mode coréen. Dans les grandes villes, les couples dansent, dessinent les traces possibles d'un parcours, alors que les jeunes filles se cachent dans leur t-shirts, communiquant leur incapacité de communiquer.
  Des objets du quotidien, surgit l'étrange qui attendait en vain le moment de se révéler à notre regard. Les immeubles en construction se dressent comme des mirages et l'intelligence artificielle hisse ses machines, semblables à de jeunes faons qui chancellent. Les signes de la ville s'échappent, deviennent arborescence. Les symboles perçus dans la nature veulent se faire signes de la peinture, les gestes s'accumulent, se tirent un trait et tendent à s'effacer en refaisant surface. L' écran d'une réalité laisse place à la naissance d'un merveilleux.
(texte, Antoine Barberon)



Espace des arts sans frontières
 
44 rue Bouret
75019 Paris
tel 0142012774
METRO: Jaures ou Bolivar


11 juin 2014

"Séparément, encore ensemble"


exposition du 15 au 25 juin
vernissage le dimanche 15 juin à partir de 17h
ouvert de 15h à 19h du mercredi au samedi

avec
Alexis Ahn
Antoine Barberon
Laurent Barberon
Thomas Deniau
Sangmin Lee
Hyunjung Lim
Jinwoo Park
et
Hongsun Min (commissaire)


MUSE1, subst. fém.MYTHOL. (souvent avec une majuscule). Chacune des neuf déesses qui, d'après les anciens, présidaient aux arts libéraux.
  Le mot est à envisager au pluriel lorsqu'il s'agit de considérer l'ensemble des arts "les muses", et au singulier "la muse", comme la source d'inspiration. Par différents chemins, elles atteignent un seul endroit, un seul point, où réside l'origine de l'art.

  La Corée, dans son acceptation, prend également un sens pluriel (les Corées). Elle n'est pas un seul pays, sans être pour autant deux pays séparés. Les deux Corées se font face, et existent dans une relation limitée et très tendue. La conscience de cette relation comprend cette situation particulière et commune.

  Selon le philosophe Jean-Luc Nancy, la raison d'être ensemble ne réside pas dans le but de faire ou de partager quelque chose ensemble mais "être ensemble" est à la fois la raison et le but. Être ensemble renvoie à l'existence et cette existence même, est l'appel et la réponse. En réalité, il y a un endroit où on n’arrive pas à aller mais on y arrive, et c'est en cela que résident la relation et le contact.

  La présente exposition porte sur la relation entre la Corée du Nord et la Corée du Sud et sur la perception de cette nouvelle conscience commune. L'existence des deux Corées représente une situation complexe renvoyant une image particulière. Pour aborder cette image, différentes formes d'activité artistique sont conviées pour arriver à un même sujet, au moyen du contact, de la recherche et de la relation. Ainsi, des artistes coréens et internationaux constituent ce projet séparément, ensemble.

*Centre National de Ressources Textuelles et Lexicales





Espace des arts sans frontières
44 rue Bouret
75019 Paris
tel 0142012774
métro Jaurès ou Bolivar

2 juin 2014

Les cailloux seront plus doux que la laine

Exposition du 3 au 12 juin
vernissage mardi 3 juin de 18h30 à 21h30
entrée libre
15h - 19h



Anne Chériez, Eva Guionnet, Jung Yeon Min et Julia Rolland se sont rencontrées durant leurs  études à l’Ecole des Beaux Arts de Paris dans l’atelier de Jean Michel Alberola. Elles présentent aujourd’hui un ensemble d’oeuvres dont le fil conducteur est une recherche sur les oppositions, les complémentarités et les contrastes de matières.

Tricoter lumière Surface peaux cri chasse noir Collage vague abolition magnétisme foi Panneau empreinte trame lyrismeengendrement théâtre trou Sensation lapidation bois amnésie nid nuit Eau instant   collection vide construction sens minéralsouvenir Archéologie organisme rituel asphalte végétal cosmogonie lien cerveau angle trait chips somnolence pousse micromacro plume étrange rock charogne chiffon pierre alchimie reste chevelure odyssée  présent doux lisse débris Chemin piègemontagne poussières

...et les cailloux seront plus doux que la laine.


Espace des arts sans frontières
 
44 rue Bouret
75019 Paris
tel 0142012774

métro Jaures ou Bolivar

8 mai 2014

dimanche 25 mai à 17h un concert découverte : 'ROUND BUZUQ... avec Elie Maalouf et Yousef Zayed



dimanche 25 mai à 17h

'ROUND BUZUQ ...

Elie Maalouf, pianiste, et Yousef Zayed, percussionniste, sont tous les deux passionnés par le "buzuq” ce luth à long manche fretté en quart de ton au son nostalgique et chatoyant à la fois…

Ils ont formé un duo buzuq-percussions et buzuq-buzuq pour dialoguer sur les makams (gammes orientales) et interpréter de belles chansons libanaises ainsi que des compositions personnelles … 

Elie Maalouf et Yousef Zayed à l'Institut du Monde Arabe (photo, Rebecca Young)

Elie Maalouf dans la presse: 
« De très belles compositions » Citizen Jazz  
« Répertoire original » Jazz Mag
« Un artiste de jazz tout court, à découvrir d'urgence » Piano Bleu


participation aux frais : à partir de 5 euros (selon votre budget)
enfants : gratuit


Espace des arts sans frontières 
44 rue Bouret
75019 Paris
tel 0142012774
métros:  Jaures ou Bolivar 



6 mai 2014

air de Chine

exposition du 16 au 23 mai 2014

du lundi au vendredi de 18h à 22h
samedi et dimanche de 15h à 20h
entrée libre
vernissage vendredi 16 mai de 18h à 22h

_________________________________________       David FANK     Lorraine BONDUELLE     Laure JULLIEN

photographies       tableaux        installations      __________________________________________________


 photo : Lorraine Bonduelle






















Il y a un décalage entre la vision qu'ont les Occidentaux de la Chine et de ses habitants avec la réalité actuelle de ce grand pays. Il est vrai que telle à l'intérieur d'une grande bulle d'air, la Chine a connue un développement différent de l’Occident. Mais depuis 1979, le peuple chinois s’est ouvert à un nouveau rapport au commerce, à la nature, mais aussi au désir insatiable de nouveauté. Il reste cependant en Chine quelques espaces fragiles d'air millénaire.


photo : David FANK.











Lorraine Bonduelle est née à Paris en 1985.

Diplômée de l'École Nationale Supérieure de la Photographie en 2013, elle a d'abord étudié l'économie et le développement durable à Paris et à Pékin. Durant son séjour en Chine, elle s'est imprégnée de la langue et de la pensée chinoise qui nourrissent encore sa création aujourd'hui.

David Fank est né en Belgique en 1984.
2004 - 2005 La Cambre (Design Industriel), Bruxelles, Belgique
2005 - 2010 Ecole nationale supérieure des beaux-arts de Paris /ENSB-A
2010 - 2011 Ecole nationale supérieure des beaux-arts de Paris (post-diplôme)
2011 - 2012 Académie Centrale des beaux-arts de Chine /CAFA, Pékin, Chine
2012 - 2013 Institut national des langues et civilisations orientales /INALCO, Paris


Laure Jullien est 
née en 1983, elle vit et travail à Paris/Pantin.

Laure Jullien réalise des tableaux, mais sans peinture.
Pour cette exposition, Elle nous présente des tableaux d'encres manuelles et numériques. A la recherche d'un effet de réel, Laure Jullien associe dans une joyeuse jonglerie des matériaux prosaïques (souvent trouvés dans la rue) à des dessins lyriques. Son travail rappelle l'importance du physique dans un monde de plus en plus virtuel.
Après des études à la Villa Arson et aux Beaux-Arts de Paris, Laure Jullien a effectué une résidence de deux mois en Chine.


Laure Jullien
    Espace des arts sans frontières
44 rue Bouret
75019 Paris
tel 0142012774

31 mars 2014

Royal Secrets in the Queen's Body Fat


exposition du 1 au 4 avril 2014

vernissage le mardi 1 avril de 18h à 22h
ouverture tous les jours de 16h à 20h
entrée libre




Louis Clais
Valentin Lewandowski
Laura Porter
Dexi Tian














La royalactine, composante de la gelée royale, est utilisée par les abeilles car elle agit comme un engraissant sur les larves qui en sont nourries. En se métabolisant dans l’exoderme de certaines, ce surplus de graisse les détermine à devenir reines. Le mécanisme de production et de division du travail chez les abeilles tire sa hiérarchie et son ordre de cette dépense faite dans l’engraissement des reines par la royalactine. Au sein de ce type d’organisation (élevage de larves, pollénisation, construction de la ruche, etc.), fonctionnant grâce à un surplus de graisse (la royalactine), et dont les cycles correspondent à un très court laps de temps (un mois, le temps de vie d’une ouvrière), l’existence de chaque individu est entièrement déterminée par le processus de production de valeur.



Espace des arts sans frontières
44 rue Bouret
75019 Paris
tel 0142012774



29 mars 2014

Soulution II

Performance de Geamoon (Natalia Villanueva)
Samedi 29 Mars à 19h